15 49.0138 8.38624 1 0 4000 1 https://jaienviedycroire.fr 300 0
theme-sticky-logo-alt
theme-logo-alt
apprendre-a-lire-seul

Lire tout seul en maternelle

Il y a encore quelques l’année, l’apprentissage de la lecture ne se faisait qu’à l’arrivée au CP. Depuis, les pratiques ont évolué et les enfants apprennent à lire dés la maternelle.

Période sensible

Ce qui est totalement en phase avec ce que disait Maria Montessori il y a plus d’un siècle! En effet, vers l’âge de 3 ou 4 ans, l’enfant rentre dans la période sensible de l’écriture. Quelques temps après, ce sera le début de la période sensible de la lecture. Ce qui signifie que pendant ces périodes, le cerveau de l’enfant sera tout à fait capable de faire ses nouveaux apprentissages. Si l’environnement, le matériel proposé à l’enfant correspond à ses attentes, à ses besoins, il va pouvoir découvrir le monde des lettres avec bonheur. Et je crois que c’est bien ce qui est le plus important pour faciliter l’apprentissage! En effet, quelque soit notre age, lorsqu’on apprend par passion, par plaisir, l’apprentissage se fait toujours plus facilement et durablement,non?

Du matériel approprié

Pour cela, il suffit de proposer à l’enfant du matériel approprié. Je vous ai déjà parlé dans un précédent article, de la découverte de l’écriture et des premiers pas vers la lecture.

Après les lettres rugueuses, les plateaux de farine (ou de semoule), les planches d’écriture en bois, je pense qu’il est intéressant de proposer à l’enfant des lettres mobiles. Il faut savoir qu’il est toujours plus facile pour le cerveau d’enregistrer une nouvelle information lorsqu’il peut la manipuler concrètement. Une fois cette étape passée, il sera alors beaucoup plus facile pour l’enfant de passer au travail abstrait.

Cette règle vaut également pour l’apprentissage des mots. Ainsi, je pense qu’il est bien de proposer à l’enfant des lettres mobiles, en 3 D, afin qu’il puisse les toucher. Apprendre leur forme. Puis associer le son de chaque lettre.

En France, on a l’habitude de proposer d’abord aux enfants les lettres majuscules : capitale d’imprimerie. Je pense qu’au départ, il est important de ne pas mélanger tous les alphabets. Une fois que l’alphabet en majuscule est maitrisé, on pourra passer à la correspondance avec celui en script puis celui en cursif. Mais d’abord, il faut lui proposer des lettres mobiles en majuscule. Le jeu des sons est parfait pour apprendre le son des lettres. Une fois que le son de chaque lettre est acquis, ont peut passer à l’écriture de petits mots faciles : ceux où on entend chaque lettre. Comme « mur », « bol », « sac », … Pour cela, l‘alphabet mobile est un outil indispensable.

Des livres à lire seul

apprendre-a-lire-seul
Les lectures naturelles

Ainsi, l’enfant va pouvoir très rapidement lire des livres seul. La seule difficulté pour nous, parents, sera de lui trouver des livres en écriture majuscule! En effet, je ne sais pas si vous avez déjà cherché, mais c’est loin d’être facile! Pour ma part, j’ai eu un gros coup de coeur pour la collection des éditions Les arènes conçue par Céline Alvarez.

Céline Alvarez a eu la somptueuse idée non seulement d’utiliser les lettres en capitale d’imprimerie mais également un code de couleur pour faciliter la lecture autonome.

Le-petit-canard
Le petit canard – Céline Alvarez – Editions Les Arènes

En effet, les digrammes (son composé de 2 lettres) sont en vert ainsi chaque fois que l’enfant verra cette couleur, il saura que les 2 lettres se lisent ensemble pour ne composer qu’un seul son. Les lettres muettes sont en gris pour repérer les lettres qui ne se prononcent pas… Sans oublier le petit plus qui plait beaucoup aux lecteurs débutants: les onomatopées! Les premières fois où nous avons lu ces livres, Lino se faisait un plasir de lire : « PAF », « CROA », « PLOF » tout seul. Je suis certaine que ça fera le même effet sur vos enfants!

La-moufle-celine-Alvarez
La moufle Céline Alvarez – Editions Les Arènes

La plus grande difficulté est selon moi l’apprentissage des digrammes. De ce côté là, seul le travail, la répétition (intelligente) pourra permettre à l’enfant de les mémoriser. La leçon en 3 temps, issue de la pédagogie Montessori, est celle qui fonctionne le mieux chez nous. Mais je sais que chez certains enfants, apprendre en chantant peut être, par exemple, la clé de la réussite.

A la maison nous avons Le petit canard , Le poisson d’or et La moufle. Mais il existe d’autres titres comme : Petite poule rousse, Ali Baba, Jack et le haricot

Partager:
Post précédent
Recette: confiture de lait
Post suivant
L’écriture cursive

2 Commentaire

Connectez-vous pour répondre

Articles récents